Vins du Portugal

Les vins du Portugal, sont avant tout connus pour le Porto, produit clé de l’économie portugaise est le digne représentant du Portugal à travers le monde.
En 1756, déjà, sa région de production avait été délimitée pour créer la première appellation d’origine contrôlée au monde !

Mais le Porto est loin d’être la seule source d’intérêt que le Portugal viti-vinicole offre.

 

Les principales régions productrices de vins au Portugal (du Nord au Sud) :

 

Vins du Portugal

  • le Minho (Vinho Verde)
  • la vallée du Douro (Porto et DOC Douro)
  • le vignoble de Bairada
  • le vignoble du Dao
  • le vignoble de Ribatejo
  • la péninsule de Setubal
  • l’Alentejo
  • l’Algarve
  • L’île de Madeire
  • Les Açores

 

 

Climat

Avec ses vents d’Ouest, l’océan Atlantique exerce une puissante influence sur la côte, qui diminue rapidement dès que l’on s’avance vers l’intérieur ; les nuages de pluies disparaissant dès les premières chaînes de montagne. La région près de Porto possède un climat océanique (1 200 mm de précipitations) alors que 200 km à l’intérieur, vers la frontière espagnole, la pluviométrie peut ne pas dépasser 400 mm. La région du Douro se situe entre ces deux extrêmes. Les producteurs ont parfois recours à l’irrigation.

 

Les cépages des Vins portugais

La réussite de la viticulture portugaise repose sur son produit phare le Porto et sur ses cépages autochtones. 60 % des vins produits sont rouges. Les cépages rencontrés dans le Douro principalement sont le Touriga Nacional, le Touriga Francesa, le Tinta Barroca, le Tinta Amarela, le Tinta Roriz (Tempranillo espagnol).

Les variétés internationales comme la Syrah et le Cabernet Sauvignon se développent.

Les variétés blanches les plus répandues sont l’Alvarinho (Vinho Verde), la Malvasia, et des variétés de Muscat.

 

 

Les vignobles

Le Douro (40 000 ha)

Le vignoble du Douro est un vignoble magique, très sauvage, situé de part et d’autre du fleuve Douro. Les sols granitiques, les fortes pentes le climat étouffant en été et le froid en hiver rendent la culture de la vigne très difficile. Seulement la moitié des raisins produits est destinée à l’élaboration du Porto et le reste est vinifié en vin rouge. Cette part à tendance à diminuer compte tenu des problèmes d’immobilisations liés à l’élevage du Porto. Pour le Porto, la fermentation est stoppée par ajout d’eau de vie. L’élevage dépend des différentes catégories de Porto.

 

le Minho (35 000 ha)

Le vignoble du Minho où est produit le Vinho Verde s’étend sur 160 km et représente 15 % de la superficie du vignoble portugais. Il s’agit d’un vignoble extrêmement morcelé où en moyenne chaque producteur possède moins d’un hectare de vignes. Les précipitations s’élèvent à 1500 mm par an. Le « vin vert » étonne par sa fraîcheur, son perlé et sa simplicité.

 

le vignoble de Bairrada (18 000 ha)

Situé au Nord de Coimbra, le vignoble de Bairrada regroupe
Le paysage y est plat et monotone et le climat adouci par les courants marins. 90 % des vins produits sont des rouges, principalement à base de Baga, cépage rustique, donnant des vins à forte base tannique.

 

le vignoble de l’Alentejo (20 000 ha)

L’Alentèje est plus réputé pour sa production de liège que pour sa production de vin. Cependant les vins sont de plus en plus présents sur le marché national, et la production de cette région est en plein essor. Aujourd’hui ce vignoble représente une production de 800 000 hL.